Une après-midi pour confirmer

Samedi 2 décembre, nos cadets et juniors, premiers de poule, recevaient respectivement l’isle Jourdain et Miélan, deuxièmes de poule.

Il fallait faire face au froid du mois de décembre, que ça soit sûr et en dehors du terrain pour les courageux supporters qui sont venus supporter leur équipe.

Pour les cadets ce fût simple, on s’échauffe dans les vestiaires afin de faire monter la température, puis on sort à quelques minutes du coup d’envoi. Tactique payante puisqu’au bout de 10 secondes à peine, sur la réception du coup d’envoi, on trouve l’intervalle, on remonte tout le terrain et on assiste au premier essai de la partie aplati par Nathan Courtial. Le reste de la partie sera à sens unique, les saudrunois domineront complètement leur adversaire du jour et finiront par s’imposer 81 à 5.

On commence donc l’après-midi dans le bon sens. C’est maintenant aux juniors d’être à la hauteur.

Hors dès le début du match, on comprend vite que la tâche ne sera point aisée. Le morceau de viande, il va falloir aller le chercher !

En première mi-temps on joue dans leur camp. On monopolise le ballon mais on a du mal à concrétiser. Malgré tout, après un enchaînement de temps de jeu, on parvient à écarter jusqu’à l’aile. Anatole reçoit une belle passe de Nicolas et n’a plus qu’à courir jusqu’à l’en but pour aplatir le premier essai. Transformation en coin difficile pour Nicolas qui rate de peu les poteaux.

Par la suite, Enzo nous gratifie d’une belle percée et tente de transmettre à un partenaire mais est stoppé par un en avant volontaire de Miélan. Pénalité et carton jaune. Cette fois Nicolas ne tremble pas et porte le score à 8-0.

Malheureusement, nous ne sommes pas irréprochables. On leur offre la possibilité de recoller au score sur une faute au sol. Leur buteur ne se fait pas prier 8-3.

Globalement les deux équipes se valent, Miéllan mérite son titre de dauphin. C’est un match serré et très engagé en défense.

En deuxième mi-temps on du mal à sortir de notre camp, on joue chez nous avec beaucoup d’imprécisions techniques et trop de ballons tombés.

Parfois on parvient à respirer un peu grâce aux fautes de Miélan qui nous offrent des pénalités. Mais on gaspille toutes nos munitions. Derrière, nos courses sont trop fuyantes, par conséquent, on n’arrive pas à contourner leur défense.

A force de jouer chez nous, on fini par concéder une pénalité, 8 à 6. La fin du match sera sous haute pression, mais nous parviendrons à tenir le ballon dans leur camp jusqu’au coup sifflet final.

Conclusion, la victoire est là mais nos juniors pourront peut être regretter le fait de leur avoir laisser le point de bonus défensif. Ce fut un match compliqué comme nous le résume bien Julien SAUTER, le capitaine du jour :

« C’était un gros match, un match très difficile. Entame correcte puis rapidement on a commencé à  faire beaucoup trop de faute. On a voulu jouer trop compliqué et on a pas su concrétiser nos actions. Seconde période très compliquée, surtout derrière car on était contre le vent et leur 10 envoyait beaucoup de jeu au pied. Malgré tout, on a su se remettre dans le droit chemin durant les 20 dernières minutes ce qui nous a permis de gagner le match. »

2017-12-06T10:36:47+00:00

Leave A Comment