LE DIMANCHE C’EST RUGBY

Grande journée rugby ce dimanche pour le RC Saudrune.

Pour la première fois de la saison les trois équipes séniors se retrouvent au stade de Cugnaux.

Les séniors 1 et 2 affrontent le voisin Léguevin, alors que nos Bélascain reçoivent les Catalans de Elne.

Journée des partenaires, les moins de 21 ans ont l’honneur de jouer en lever de rideau des séniors 1.

Même monsieur le curé a eu la gentillesse d’avancer l’heure de la messe dominicale, pour que chacun puisse assister à cette journée rugby et convivialité.

Notre équipe se trouve amputée de quelques cadres appelés à renforcer les séniors 1, ou de joueurs indisponibles en raison des fortes chutes de neige…dans les Pyrénées.

Quoi qu’il en soit, les absents ayant toujours torts, les coachs vont faire confiance au groupe présent même si certains joueurs seront amenés à jouer à des postes inhabituels pour eux.

Pas mieux du côté d’Elne où l’équipe se présente avec seulement 15 joueurs. Mais il est à noter le bel esprit de cette équipe qui ne lâchera rien jusqu’au bout et qui jouera crânement sa chance.

Le manager d’Elne, confirmera que même dans un contexte difficile avec de nombreuses absences, la priorité est que ces jeunes jouent. Ils sont pour certains, ceux qui iront renforcer bientôt l’équipe 1 évoluant en fédérale 3.

Ce match ne restera pas dans les mémoires quant à la prestation produite. Il faut dire que nos garçons n’avaient pas joué depuis un mois (28/01) et que le match précédent remontait au 17/12. Il est évident que les repères manquaient mais cela n’explique pas tout. Quelles qu’en soit les raisons, soit-elles justifiées, l’absence aux entrainements ne permet pas de passer ce palier permettant de jouer les premiers rôles et ainsi de tutoyer le haut du classement. Dans ce match techniquement pauvre, le manque de condition physique et l’absence de collectif ont été flagrant. Ce sont des actions individuelles qui ont permis de scorer. A ce jeu là, Thomas Melac fut efficace en allant aplatir à trois reprises dans l’en but adverse. Même si lors d’une action ou il se fit reprendre les coachs firent remarquer: « Avec deux heures de sommeil en plus, il ne se serait pas fait rattraper » . Le quatrième essai fût inscrit par Peter Hukportie. Nathan Balesta se chargea des transformations, ainsi que d’une pénalité en début de match. C’est sur le score de 31 à 10 que se séparèrent les deux équipes. Bonus pour le RCS.

Si la manière n’était pas au rendez-vous, on retiendra le résultat. Il va falloir cravacher pour remonter à la quatrième place, celle que nous occupions à l’issue des matchs aller. Pas de match, dimanche prochain, puis bloc de trois matchs à venir.

Sachant qu’un match se prépare bien en amont, chacun doit se remobiliser pour préparer au mieux cette fin de saison.

Il y a de belles choses à réaliser mais cela passe obligatoirement par un autre niveau d’implication. Ce groupe a des qualités, mais elles ne pourront s’exprimer réellement que si chacun se met en mode guerrier avec l’envie de gagner. Il y a des revanches à prendre vis à vis d’équipes que nous allons rencontrer prochainement.

Si certaines défaites ont été vécues comme des injustices, à vous les garçons, de trouver les ressources nécessaires pour démontrer sur le terrain que ces matchs vous auriez dû les gagner.

Pour terminer, je ferai référence à une citation que m’a rapporté coach Yannick. Il m’a avoué que dans sa jeunesse, il fût moine shaoling dans un temple au japon. Son maitre lui dit un jour après un dur entrainement : « NOURRIR L’AMBITION DANS SON COEUR, C’EST PORTER UN TIGRE DANS SES BRAS ».

Alors, soyez ambitieux, ayez du coeur….

Daniel Maury

2018-02-26T16:41:12+00:00